Je suis prête pour aller vivre à la campagne…

Puisque je n’écris plus, en ce moment, je joue les bonnes mères de famille.

Il faut bien occuper ses journées…

Les chocolats de Pâques que j'ai fait la semaine dernière (les gros sont doubles couches : lait et blanc, comme des Kinder surprises) - Mes pauvres enfants vont encore dire qu'ils préfèreraient les vrais kinders (surtout les gros parce que leurs copains en ont tous eux...)
Les chocolats de Pâques que j’ai fait la semaine dernière (les gros sont doubles couches : lait et blanc, comme des Kinder surprises) – Mes pauvres enfants vont encore dire qu’ils préfèreraient les vrais kinder (surtout les gros parce que leurs copains en ont tous eus…)

Hier, j’étais de sortie de classe: une journée en forêt avec la classe du petit dernier, les 3-4ans et demi (très important le et demi)

Départ 8h30, avant ça, j’avais fait 1h d’insomnie (vivement le changement d’heure, je me réveillerai à 6h30, ce sera plus décent que 5h30), puis 30minutes de sport (pour perdre les 3kg pris depuis Noël, et pis un peu plus plus avant l’été, hein, sinon, la piscine, j’irai pas), fait cuire les haricots noirs (et lancé la stérilisation de plus d’une heure), râlé contre les enfants encore en pyjama (puis pour les dents, puis pour les sacs, puis pour raaaaaaaah – je ne parlerais pas d’un matin ordinaire, d’habitude, je ne les emmène pas à l’école…) et j’ai même sortie le linge de la machine (je ne l’ai étendu que le soir par contre, je ne suis pas Wonderwoman)

La sortie de classe, c’était marrant en gros : on a vu 3 grenouilles dans une mare, on a mangé, on a fait du « sport » (et là, je dois dire que j’ai morflé quand il a fallu lever les bras – POURQUOI ai-je fait du sport le matin, hein ? J’ai failli me taper la honte devant une bande de gamins de 4ans tellement ils étaient lourds, mes bras !) et puis on est rentré. Il était 15h30. Et à 16h15, quand 4ans est revenu de l’école avec son papa, il m’a raconté toute sa journée (les grenouilles, les têtards, la course de relais…) comme si je n’y avais pas été (mémoire de poisson rouge, le gamin).

Enfin, mes conserves de haricots noirs sont belles et bien fermées (va falloir que je rachète des couvercles par contre parce que je commence à être à court de couvercles pas rouillés et hermétiques…) et je programme déjà les futurs conserves à faire :

Fin mars ou début avril : sécher une cagette de 3kg de champignons de paris frais (parce que c’est quand même super pratique à mettre dans la soupe, et les champigons séchés, ça coûte un bras)

Fin avril-mai, les confitures de fraises  car nous sommes venu à bout des 26pots de la récolte des 14kg de fraises cueillies en 2013 (va falloir les modérer un peu cette année, les convaincre que cueillir les carottes ou les haricots, c’est bien aussi…), mais aussi des autres pots de confitures (l’♂ ayant ouvert le dernier pot de confiture d’abricot dimanche…)

En juin, les petits pois (24 pots ça serait bien, mais je ne sais pas si j’aurais assez de place et de pots pour en faire autant – surtout que ce sont les mêmes pots que pour les aubergines à la provençale -25 pots par fournées, ça me tient 6mois-, donc je vais avoir du mal à tout stocker et/ou faut que je rachète des pots…) et puis ça dépendra aussi du prix à la cueillette, même si je préfèrerai mettre du frais et local en conserve, si c’est trop cher, ça sera des petits pois surgelés (oui, je fais des conserves de légumes surgelés parce que c’est plus écolo de stocker en pot qu’en congélateur – d’autant que j’ai un petit appart donc un petit congel, un pot ça se glisse partout, pas un congélateur, oui, mais dans ce cas, pourquoi je ne prends pas des petits pois déjà en conserve ? Parce qu’il y a un tas d’additif dedans et surtout il y a toujours du sucre ! au moins, mes conserves sont clean, en plus, je peux avoir des petits pois cultivés en France pour moins cher que ceux vendu en pots)

En juillet, la confiture d’abricots et faire des abricots secs aussi, j’arrive au bout de ma première tentative de l’année dernière (j’avais séché 3kg d’abricots et ai obtenu un pot à bonbons en verre ikea -ma référence « dosage », m’en faudrait deux pour l’année prochaine)

En Août, si la récolte est bonne et mon oncle sympa, récolter des pommes (pour tenter de faire du jus et des compotes) et bien sûr des prunes ! J’ai dû sécher 5 ou 6 kg (sur 12) l’année dernière et j’avoue que c’est tellement bon, que je vais en refaire beaucoup plus cette année (là, je me modère parce que j’arrive au fond du pot…) Par contre, les pommes séchées, ça ne se bonifie pas avec le temps (elles sont devenues toutes molles après quelques semaines… ça vaut pas le coup)

En Septembre, faire les mûres en « cueillette sauvage » (non, je vous dirais pas où, c’est mon coin à mûres faudrait pas que vous alliez le piller avant moi, non mais !) pour faire de la gelée.

Et sans doute au milieu de tout ça : refaire des conserves de haricots beurre et d’aubergines à la provençale. Peut-être aussi du pâté végé pour cet été (genre, on va en camping, le pâté c’est un peu obligatoire)

Et puis faut que je range l’appart (et vire des tas de trucs qui nous servent pas – tenez, une table comme ça, en brun, ça ne vous intéresse pas, par hasard ?), que je fasse l’état des lieux des garde-robes printemps-été (pour moi, c’est « la cata », j’ai plus aucun top mettable (je ne fais pas ma lolita-fashion victime : mes hauts ont tous plus de 5ans, voire 10 pour les plus vieux, et entre les taches indélébiles, les trous et la trame visible, je n’ai vraiment rien à mettre qui ne fasse pas clodo sur le retour) et pour finir, faut aussi que je regarde des tas de reportages sur les catastrophes aériennes (mon truc du moment, allez, ça occupe et puis on se dit « Punaise, mais, c’est pas vrai, plus jamais je m’approche d’un aéroport ! »)

Télécharger cet article en ebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *