38h

J’abandonne.

Quand je veux faire du tofu soyeux avec mon lait de soja maison, il tourne et me donne qu’un liquide visqueux qui pue.

Quand je veux faire du yaourt avec mon lait de soja maison, il vire au tofu soyeux très acide sans que je sache pourquoi.

Trente-huit heures de boulot en comptant le trempage du soja, la cuisson, le filtrage (et bien sûr la vaisselle derrière vu que cela fait 6 ans que nous n’avons plus de machine à lait de soja), puis la prise du yaourt et l’égouttage quand j’ai vu qu’il avait séparé le petit lait du tofu, trente-huit heures pour obtenir à peine 200gr de tofu soyeux (espérance de vie 2 jours si je le fais durer…)

Me voilà contrainte à racheter du lait de soja du commerce pour avoir du yaourt et du tofu soyeux du commerce pour avoir du tofu soyeux.

En fait, non, le tofu soyeux du commerce est imbouffable (comme le séitan d’ailleurs, c’est hallucinant que des gens achètent ces trucs en magasin tant c’est parfaitement caoutchouteux et infect quand ce n’est pas fait maison…)

Bref, si vous avez un truc qui marche pour faire du yaourt de soja avec du lait fait maison (parce qu’avec le lait de soja du commerce, ça va, je maîtrise), je prends.

Télécharger cet article en ebook

2 réflexions au sujet de « 38h »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *