Une si belle journée…

Une super journée… J’ai fait du Land Art avec une classe de Petite-moyenne section (3-4 ans). Ils étaient à fond, ils ont bien participé, consciencieux, attentifs… Sérieux, j’étais contente ! Les gamins étaient ravis, moi aussi, l’atsem aussi. Bref, une belle journée de travail !

Et voilà qu’à la sortie, un père m’agresse verbalement parce que son fils a été « agressé » (il avait une petite tache rouge sur le cou, sous le t-shirt et n’est jamais venu se plaindre de rien du tout de toute la journée !), me tient la jambe pendant 10 min parce que je suis responsable de son fils et que j’aurais dû empêcher cette « agression » et qu’en plus, son pantalon est couvert de craies et que je lui parle mal, que c’est un scandale.

J’ai juste répondu « je ne sais pas, il n’est pas venu m’en parler. » à sa question sur l’agression, ceux qui me connaissent savent que j’évite toute confrontation, et même l’atsem a trouvé que je n’avais jamais été agressive (alors que lui, bon…), bref, je l’ai renvoyé vers la directrice (absente jusqu’à jeudi… mais je ne le lui ai pas dit !)

10 minutes pour gâcher une belle journée ! MERCI !

Alors à tous les parents : OUI il arrive que vos enfants se frappent et on ne peut pas toujours les en empêcher : ils sont 25-30 par classe, 90 qui courent dans tous les sens pendant la récréation. Même avec 5 adultes dans la cour, impossible d’empêcher un coup de pied ou une morsure, car ça va trop vite ! On ne peut parfois que gérer l’après-coup et c’est la vie !

OUI vos enfants se salissent : ils jouent dans la cour (il y a de la terre, de la boue, de l’eau), ils apprennent à faire de l’art (des feutres, des craies, de la peinture, de la pâte à modeler), à coller, à découper : ça implique de se salir un minimum !  (même adulte, je me mets de la peinture partout quand je peins… alors imaginez un enfant de 3-4 ans qui sait à peine tenir un pinceau ! C’est un miracle quand on arrive à faire une séance de peinture sans qu’il y en ai sur les murs !)

Cela prouve qu’ils vivent ! Qu’ils apprennent !

Alors si vous voulez que vos enfants ne se salissent pas, restent des petites poupées propres et toutes jolies, ne se confrontent pas aux autres enfants (blessé… ah, ah ! c’était même pas une bosse, juste une petite tache rouge – et si ça se trouve, c’était du feutre ! Si vous saviez combien d’enfants tombent tout seuls au cours d’une récréation !), ne vivent plus, c’est possible : gardez-les sous cloche à la maison. Ne les mettez pas à l’école !

L’école où on reste assis 6h par jour, où on punit bêtement tous ceux qui sortent du rang, parlent ou regardent le voisin de travers, c’est fini depuis plus de 100 ans ! L’école du 19e siècle, avec les coups de règles et de bâton, ça ne marche pas ! Maintenant, monsieur le père de famille, si je pouvais, je vous laisserais ma classe de 25 enfants de 4 ans pendant juste 30 minutes ! Et je vous demanderai des comptes quand vous n’aurez pas réussi à obtenir le silence, à faire l’appel, à leur faire apprendre quelque chose, à empêcher Hector de tirer les cheveux de Zazie, à surveiller Emma pour l’empêcher de se renverser le pot de colle sur le pantalon et à retenir les aspirations artistiques de Jules pour le bodypainting à coup de feutre noir …

Parce que je suis sûre que vous n’y arriveriez pas (surtout en criant et en menaçant ! Ce qui semble être votre mode de fonctionnement…)

Et puis non, flûte ! Vous ne me gâcherez pas ma si belle journée ! Voilà ce qu’ils ont fait vos enfants, aujourd’hui ! Ils ont découvert Nils Udo et ont fait de l’art ! Et c’est magnifique !

L’oeuvre sans les feuilles…
Et finie avec les feuilles !

Télécharger cet article en ebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *