Une mère et sa fille

J’ai rêvé d’elles cette nuit. Je les ai vues, assises l’une en face de l’autre dans un salon, se disputant gentiment comme à chaque réunion de famille, des pics amusantes entre une fille et sa mère.

Cela fera bientôt un an. Six mois. Et je les vois toujours. Je les entends parfois.

Les gens partis ne sont pas vraiment morts.

C’est une évidence, ils se sont éloignés, on oublie de les appeler… mais ils sont toujours là. Quelque part. Un peu comme si le temps prenait sa revanche, la vie continue, une pensée surgit parfois, mais il faut continuer ce que l’on a à faire. On appellera demain, un jour. Jamais.

Je ne pense pas à la fin. Les derniers jours à l’hôpital, sous sédation. Je revois les balades, les réunions, les sottises et les rires. Je les sais encore en vie, quelque part, et si ce n’est que dans mon esprit, c’est déjà ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *