J’ai ai marre !

J’en ai marre !
J’en ai marre de croiser des classes où les enfants se traitent d’idiots entre eux, se dévalorisent sans cesse, se dénigrent, s’accusent de tricher les uns sur les autres, se dénoncent pour des comportements inappropriés (untel dessine au lieu de travailler, untel a bu de l’eau alors que ce n’est pas la récréation, untel s’est levé sans autorisation, untel triche…)

Je jouis !
Je jouis de voir ces élèves stupéfaits quand je leur réponds « Et alors ? », parce que je ne veux pas faire de ma « temporaire » classe un tribunal et que je préfère me concentrer sur les apprentissages, que si « tricher » ça aide le voisin à comprendre, je ne vois pas pourquoi je l’interdirais, que je n’ai rien à faire que toutes les réponses soient bonnes, que les cahiers soient parfaitement tenus, tant que les élèves font ce qu’ils peuvent !

Je suis fière !
Je suis fière de m’énerver contre une classe, de voir leurs corps se redresser, quand je crie que « Je ne veux entendre personne dire qu’il est bête ! » que « Dans ma carrière, je n’ai jamais vu aucun enfant idiot ou bête, je n’ai jamais vu que des enfants intelligents » et que « je ne vois aucun imbécile dans cette classe » car je sais que c’est un discours qu’ils n’entendent jamais, que c’est peut-être la première fois qu’ils voient un professeur s’énerver, non pas contre eux, mais contre les idées qu’on peut leur mettre dans la tête. Et tant pis si ça réveille les élèves et qu’à son retour, le professeur fait face à de l’indiscipline parce qu’il est incapable de bienveillance.
C’est sa faute, pas la mienne.

3 réflexions au sujet de « J’ai ai marre ! »

  1. ‘soir Pauline,
    Et bien, c’est ce que j’appelle un retour en fanfare !
    Je suis assez d’accord avec toi. L’école devrait être un lieu où on apprend à apprendre, un lieu de curiosité, bref un lieu d’éveil. Bon d’apprentissage aussi, mais c’est la même chose, non ?

    En passant, tu nanotes cette année ?

    1. Coucou !
      Et dire qu’on devait se voir avant janvier… et puis ce fut février et mars et… bon bref ! J’ai pas oublié qu’on a dit qu’on se faisait un resto rapidement, hein ! Je suis d’une flemme absolue (parce que bon, j’ai eu le temps donc c’est même pas une question d’emploi du temps) 😉
      J’ai bien envie de nanoter, mais j’ai pas encore d’idées. Mais tout doucement, l’idée fait son chemin. En tout cas, vu le boulot que j’abats, à défaut des élèves (oui, dure journée aujourd’hui), je pense que ça pourrait le faire. Sauf si on me colle un remplacement long en novembre.
      Donc on se verra sans doute (de toute manière, je pense que BébéNaNo va vouloir aller écrire en write-in au moins une fois pour marquer le coup)

Répondre à Delphine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *